LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prophylaxie des infections conjonctivales du nouveau-né

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Prophylaxie des infections conjonctivales du nouveau-né    Jeu 28 Juil - 22:39

La prévention des infections conjonctivales du nouveau-né cible plus particulièrement 2 bactéries, Neisseria gonorrhoeae et Chlamydia trachomatis (plus fréquente mais moins pathogène), car elles exposent à des complications oculaires sévères.
- La conjonctivite gonococcique est habituellement sévère, bilatérale, purulente. Elle apparaît le plus souvent dans les 2 à 5 premiers jours de vie. Elle peut conduire à la cécité.
- La conjonctivite à Chlamydia trachomatis est uni ou bilatérale, elle apparaît le plus souvent entre 5 à 14 jours après la naissance.

-- Une antibioprophylaxie conjonctivale néonatale est recommandée en cas d’antécédents et/ou de facteurs de risque d’Infections Sexuellement Transmissibles chez les parents (excepté en cas de césarienne sans rupture prématurée de la poche des eaux avant chirurgie).
Les grossesses non ou mal suivies sont considérées comme un facteur de risque d’IST.
Il est recommandé d’instiller une goutte de collyre à base de rifamycine dans chaque oeil du nouveau-né à la naissance (flacon unidose souhaitable).

-- Il n’existe pas de donnée pour recommander une antibioprophylaxie conjonctivale néonatale systématique.

-- La recherche de gonocoque ou de Chlamydia trachomatis est conseillée devant toute conjonctivite mucopurulente persistante ou sévère ou présentant les signes suivants :
- sécrétions purulentes abondantes,
- hyperhémie conjonctivale sévère (*),
- apparition dans la première semaine de vie ;
- absence de larmoiement en dehors des sécrétions (*) ;
- signes de gravité (kératite, hypopyon).
(* En cas d’obstruction congénitale des voies lacrymales, la conjonctivite s’accompagne d’un larmoiement qui persiste après lavage au sérum physiologique).
Il est recommandé en cas de doute de rechercher Chlamydia trachomatis par PCR sur les urines du premier jet car la sérologie est peu contributive au diagnostic

Pour tout savoir sur les recommandations de l'Afssaps cliquez ici

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
 
Prophylaxie des infections conjonctivales du nouveau-né
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» Un nouveau dinosaure "broyeur’’ à bec de canard
» le nouveau livre de christophe Barbe il est là !
» Nouveau système solaire : un article qui fait plaisir, et qui nous change des sondages.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: