LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le pharmacien face à l'oubli, diarrhée, vomissements lors de la prise d'un anti-conceptionnel

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: le pharmacien face à l'oubli, diarrhée, vomissements lors de la prise d'un anti-conceptionnel   Mar 13 Jan - 23:25

types d'anti-conceptionnels ou contraceptifs:


Deux types de substances sont utilisés dans les contraceptifs oraux : les oestrogènes et les progestatifs. Les oestrogènes sont toujours associés aux progestatifs tandis que les progestatifs sont parfois utilisés seuls.

Les médicaments présents sur le marché (les pilules) sont très nombreux. On distingue différentes classifications parmi lesquelles
Les pilules estro-progestatives associant un estrogène et un progestatif ;
Les pilules progestatives microdosées ;
Les pilules progestatives macrodosées.


mécanisme d'action:

Les estrogènes apportés par des médicaments ont une action antigonadotrope car ils favorisent ce rétrocontrôle en perturbant le cycle et, en particulier, ils empêchent la survenue des décharges de LH et de FSH qui provoquent l’ovulation en milieu de cycle.

Les hormones progestatives sont naturellement sécrétées par différents organes : le corps jaune (les "restes" du follicule après expulsion de l’ovule), le placenta, les testicules ou la corticosurrénale. Comme les estrogènes, ces hormones sont stimulées par la LH et la FSH sur lesquelles elles aussi exercent un rétrocontrôle négatif. Leur rôle est principalement de préparer la muqueuse de l’utérus à la nidation (accueil de l’ovule fécondé) et de favoriser le maintien de la grossesse.

La prise de progestatifs pendant le cycle va bloquer l’ovulation, modifier le mucus du col de l’utérus pour le rendre peu perméable aux spermatozoïdes. De plus, celle-ci va rendre l’utérus impropre à la nidation en s’opposant à l’action des estrogènes sur la prolifération de l’endomètre (tissus qui tapisse l’utérus).


protocole d'utilisation

les pilules estro-progestatives:

la méthode associée

consiste en l'administration pendant 21 jours d'une association estro-progestative en commençant le 5eme jour du cycle et en reprenant 7 jours aprés l'arret de la séquence précédente.

la méthode séquentielle

consiste en l'utilisation d'estrogènes seuls à forte dose pendant 7 à 15 jours suivis d'une association estro-progestative jusqu'au 21 eme jour, le shéma doit etre repris 7 jours au plus tard aprés la prise du dernier comprimé du cycle précédent.

les pilules progestatives:

doivent etre prises pendant 28 jours sans arrets et ce à partir du 1 er jour du cycle

que faire en cas d'oubli ?

Les pilules estroprogestatives ou pilules combinées

l'oubli est inférieur à 12 heures:

il faut prendre immédiatement la pilule oubliée et prendre la suivante à l'heure habituelle. Il n'y a pas de risque de grossesse si le retard reste inférieur à 12 heures

L'oubli est supérieur à 12 heures :

comme précédemment, il faut prendre immédiatement la pilule oubliée et prendre la suivante à l'heure habituelle. Si plusieurs pilules ont été oubliées, il faut prendre immédiatement les deux derniers comprimés, jeter les autres pilules oubliées, puis continuer la plaquette. Il est par ailleurs indispensable d'utiliser en plus une contraception locale (préservatif) pendant les sept jours suivants ; ce sont les oublis les plus proches de la semaine d'interruption (début ou fin de plaquette), qui entraînent les risques les plus élevés d'ovulation. En cas de rapports non protégés dans les 72 heures précédant l'oubli, il est recommandé, en outre, de prendre une contraception d'urgence (pilule du lendemain). La pilule sera reprise le lendemain seulement du traitement par Norlevo®️ .
De plus :

Si c'est un ou plusieurs des sept derniers comprimés de la plaquette qui ont été oubliés, il faudra, à la fin de la plaquette, enchaîner avec la plaquette suivante, sans semaine d'interruption (cas des plaquettes de 21 pilules). Avec Adépal , la plaquette doit être commencée par les comprimés de couleur (jeter les blancs).
Pour la pilule Minesse , la situation est encore différente : les plaquettes comportent 28 comprimés qui se prennent en continu (les 4 derniers comprimés de la plaquette sont des placebos). En cas d'oubli, quelle que soit la période, il suffit de prendre aussitôt le comprimé oublié puis le suivant à l'heure habituelle, et de continuer la plaquette, comme d'habitude. Si plusieurs comprimés ont été oubliés, il faut prendre les deux derniers comprimés oubliés puis poursuivre la plaquette comme d'habitude. Il faut bien sûr également utiliser un autre moyen de contraception pendant 7 jours si l'oubli est supérieur à 12 heures, surtout si l'oubli est survenu en début ou fin de plaquette ;
En cas de vomissements ou de diarrhée très importante dans les deux heures suivant la prise de la pilule, il faut prendre la pilule suivante sur la plaquette et poursuivre la plaquette comme d'habitude. La plaquette suivante sera donc débutée un jour plus tôt.
Il ne faut pas laisser passer plus de sept jours entre deux plaquettes de 21 comprimés. En cas d'oubli lors de la prise d'une nouvelle plaquette (délai supérieur à 7 jours), il convient d'utiliser, en plus de la contraception orale, une contraception locale pendant 7 jours.


Les pilules progestatives microdosées ou micropilules

La régularité des prises est encore plus importante pour ces pilules qui, pour la plupart, ne bloquent pas l'ovulation. En cas d'oubli, il faut prendre immédiatement le comprimé oublié et prendre le comprimé suivant à l'heure habituelle :

Si l'oubli est inférieur à trois heures, il n'y a pas d'autres précautions à prendre ;
S'il est supérieur à trois heures, il faut utiliser une contraception locale pendant au minimum les 10 jours suivants (le Vidal recommande 15 jours). En cas de rapport non protégé dans les 24 heures suivant un oubli de plus de trois heures, il faut prendre une contraception d'urgence. En revanche cette contraception d'urgence n'est pas nécessaire en cas de rapport dans les jours précédant l'oubli puisque ces pilules progestatives agissent essentiellement en rendant la glaire cervicale imperméable aux spermatozoïdes.
Pilule progestative macrodosée
Lorsqu'une pilule contraceptive estroprogestative est contre-indiquée, des pilules progestatives macrodosées peuvent être utilisées à des fins contraceptives. Dans ces cas, la conduite à tenir en cas d'oubli dépend de deux situations :

Si l'oubli date de moins de soixante-douze heures, il n'y a pas de conséquences, prenez votre pilule et continuez votre plaquette normalement ;
Si l'oubli date de plus de soixante-douze heures, un risque de grossesse existe. Prenez le comprimé oublié dès que vous constatez l'oubli et le comprimé du jour comme d'habitude puis continuez votre plaquette normalement jusqu'à la fin du cycle. Utilisez en plus une méthode de contraception locale pendant 28 jours. Attention, si un rapport sexuel a eu lieu dans les 3 jours qui ont précédé l'oubli, il vous faut consulter un médecin ou un pharmacien pour recourir à la contraception d'urgence.
Quelle que soit la pilule utilisée, si les oublis se multiplient, il est sans doute préférable d'envisager une autre mode de contraception

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,


Dernière édition par Admin le Mer 14 Jan - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
naouel

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: le type de pilule ???   Mer 14 Jan - 14:21

svt nos clientes demandent un conseil pour la prise d'une contraception orale
il y'a plusieurs types de pilules :
1-microdosée.: a conseiller pour les cardiaques ou les femmes qui allaitent (o,03 à 0,50 mg de progestatif)
2-minidosée (50ùg d'oestrogene)
3-normodosée( 30 A 40 ùg d'oestrogene)
4-dernière génération qui respecte le dosage hormonal de la femme selon la période de son cycle, ce sont les mieux supportées et bien sur les plus chères !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le pharmacien face à l'oubli, diarrhée, vomissements lors de la prise d'un anti-conceptionnel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseil du pharmacien face a des symptomes occulaires a lofficine
» le pharmacien face à l'intoxication à l'eau de javel
» Que faire face aux corrompus du département de pharmacie?
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: