LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 vaincre les résistances au changement 2

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: vaincre les résistances au changement 2   Mer 22 Avr - 16:33

Les techniques qui ne fonctionnent jamais longtemps
En conduite du changement, bien des techniques intuitives se révèlent inopérantes, au moins sur le long terme.
Imposer
Le grand ennemi du changement est le rapport de force ,C’est le cas de l’usage de l’autorité. "Le grand ennemi du changement est le rapport de force", Imposer est toujours possible lorsque l’on dispose d’un ascendant hiérarchique sur un collaborateur. Mais le changement n’est pas juste une tâche que l’on fait ou non. La personne doit intégrer le changement pour qu’il soit effectif. "Un vrai changement doit se faire sans effort. Sinon, il arrivera toujours un moment où la personne dira ‘C’est plus fort que moi’ et retombera dans ses anciennes habitudes", poursuit l’experte. A noter que cette autorité ne se manifeste pas toujours par des ordres directs mais peut émaner d’une position de supériorité prise au moment de l’annonce : face à la peur ressentie par les collaborateurs face au changement, cette attitude ne fera que générer chez eux méfiance voire agressivité.
Persuader
Vouloir persuader ses collaborateurs de la légitimité d’un changement est également un mauvais départ pour obtenir ce que vous souhaitez. "De même que le changement ne se décrète pas, il ne s’explique pas, ne s’argumente pas", "De même que le changement ne se décrète pas, il ne s’explique pas, ne s’argumente pas"
Le discours rationnel qui est traditionnellement la norme dans la gestion d’entreprise n’est pas opérant face à des résistances dont la dimension psychologique est forte. Les meilleurs arguments n’auront aucun poids sur les personnes à partir du moment où ils ne répondront pas à la seule question que chacun se pose : "pourquoi est-ce que moi je changerais ?". Un tel procédé est comparable au cours magistral d’un professeur qui, en n’interrogeant pas ses étudiants sur leurs attentes, ne leur apprend rien. "Les discours de conviction sont un réflexe psychologique qu’il faut combattre : l’interlocuteur se demandera : ‘qu’a-t-il donc à gagner et moi, qu’ai-je donc à perdre ?’, Un bon vendeur n’est pas celui qui donne l’impression de vouloir convaincre mais celui qui donne l’impression de laisser le libre choix."
Mettre au pied du mur
Ainsi, tout discours a priori rationnel basé sur l'idée d'un "changement incontournable si l'on veut survivre" est à proscrire. Tout d'abord, par ce qu'une telle entrée en matière met le moral des équipes à zéro. Ensuite parce qu'il laisse sous-entendre que les options qui vont se présenter aux collaborateurs sont plus que restreintes. re un exemple : "si l'on souhaite mener une réorganisation qui donnerait une place plus centrale au client, arriver devant ses collaborateurs en pointant du doigt l'insatisfaction du client n'aura pour effet que de prendre les gens à rebrousse-poil et de créer des résistances. En vous adressant à eux en expliquant que vous En expliquant que vous souhaitez au contraire améliorer la satisfaction du client ,vous recevrez un meilleur accueil
le temps gage de la réussite
Tout changement n’est pas forcément synonyme de révolution. On peut être tenté de penser que, si le changement est douloureux, plus vite on le mène, mieux on se sent. C’est un raisonnement qui ne fonctionne pas auprès des équipes qui ont, elles, besoin de faire leur deuil de la situation antiéreure et qui doivent passer par les cinq étapes psychologiques. Avancer lentement n’a d'ailleurs pas que des inconvénients pour le manager ou le chef d’entreprise : "Prendre son temps n’est pas plus mal car en discutant en profondeur un problème, on améliore son idée de départ",
Ne pas sous-estimer le temps nécessaire aux salariés
Il faut également garder à l'esprit que le temps de la direction n'est pas celui des équipes. Avant qu'il ne soit exposé aux collaborateurs, le projet mature longtemps dans l'esprit des décideurs. Ce temps d'adaptation qu'ils prennent pour eux, les managers doivent aussi le laisser à leur équipe. De même, un manager qui doit répercuter un changement venant de plus haut au niveau de ses collaborateurs doit prendre le temps de l'assimiler. Quelle impulsion donnera-t-il à ses collaborateurs si lui-même est dans une période de déni ou de résistance ? Il pourra tenter de faire illusion mais jamais il ne mobilisera vraiment ses équipes dans cet état d'esprit."Prendre son temps n’est pas plus mal car en discutant en profondeur un problème, on améliore son idée de départ" Enfin, ne pas perdre de vue que les changements demandent un temps d'apprentissage. Il peut prendre la forme concrète d'une formation délivrée à tous les salariés. Il peut aussi être plus diffus, ne pas demander de compétences nouvelles mais nécessiter une modification de celles dont on dispose déjà. Ce délai n'est pas à sous-estimer : il ne suffit pas de planter des arbres au bord d'un chemin pour que celui-ci soit immédiatement à l'ombre. Le rôle du manager est donc de mesurer ce temps d'apprentissage, l'encadrer et maintenir la motivation sur la durée.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
nina
Admin
avatar

Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 35
Localisation : 75015

MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   Jeu 23 Avr - 1:53

j'imagine que tu as eu du mal à gérer ces changements au prés du personnel travailleur autour de toi, que Dieu te protège et t'aide dans toute action portant du bien à ta propre personne et à tout ètre vivant autour de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anna kar
Invité



MessageSujet: pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple!   Jeu 23 Avr - 13:16

toute entreprise possede des parametres de gestion qui annoncent ou imposent de par eux meme le changement sinon cette meme entreprise ne devient plus viable!

le manager doit etre efficace celà en exigent des opérations regulières de controle interne puis d'audit interne lui offrant un bon support pour preserver et rentabiliser le facteur ressources humaines!

le personnel de l'entreprise n'a d'autre choix que de suivre les directives du manager ou rompre la relation
de travail donc la psychologie ne sert en rien l'efficacité quand a un changement de stratégie meme si l'on tient compte de l'affectio societatis! il est preferable d'etre clair,net et précis si le manager ne tient pas a mettre la clé de son entreprise sous la porte.

bonne continuation à tous et je vous conseille "le traité d'audit de stettler"
Revenir en haut Aller en bas
souad

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : alger

MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   Jeu 23 Avr - 19:07

N 'ayant pas d'expérience dans le monde du travail , j'ai demandé à mon père " haut cadre d'une grande entreprise nationale" de m'expliquer un peu, il a eu cette réflexion:" surement ce pharmacien a déja géré une entreprise , il sait de quoi il parle en pointant le doigt sur le point noir des entreprises. algériennes".

Par la suite ,il m'a dit que le travailleur et le cadre algérien n'ont pas l'esprit de travailler mais uniquement d'etre présent sur le lieu du travail, ils sont réfractaires à toute innovation , réforme ou discilpline.
Le syndicat UGTA est la machine qui fait et défait les managers .donc il faut etre fin psychologue et meme diplomate pour réussir un changement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi2008

avatar

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   Ven 24 Avr - 21:04

a mon avis le personnel doit prendre l'habitude dès le dèbut qu'une seule personne "le patron" prend les dècisions et le reste du personnel doivent executer et comme ça un changement est facilement rèalisable
si c pas le cas c très difficile de gèrer la situation d'ailleur g dèja assister dans les officines à des situations critiques ou le pharmacien veut changer le système de travail mais le personnel ont pu faire face par plusieurs moyens c vraiment pas facile de continuer à rèsister face à un personnel resistant à un changement mais je trouve aussi que c lâche si le patron ne peut faire passer son mot dans son propre bien il faut essayer tout de meme d'equilibrer mais sans laisser quelq'un jouer le role de patron à votre place
c ce que je pense mais je n'ai pas ma propre pharmacie pour pouvoir vs dire plus que ça mon experience est très limitèe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papillon

avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : Alger

MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   Ven 24 Avr - 21:29

"le progrès est impossible sans changement, et ceux qui ne peuvent jamais changer d'avis ne peuvent ni changer le monde ni se changer eux -memes"
George Bernard Shaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
souad

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : alger

MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   Ven 24 Avr - 23:38

Je transmets les dires de mon père:"notre société est complexe et nos entreprises encore plus , nous avons hérité d'une gestion socialiste ou l'employé faisait la loi grace au syndicat qui est lui meme composé à sa tete par des opportunistes médiocres , recevoir des ordres est perçu comme humiliation et toute délimitation des responsabilités est immédiatement rejeté par le syndicat ,les détendeurs des centres de décisions sont généralement placés sans aucune compétence , le seul critère est l'appartenance à un clan pour sauvegarder les interets de ce meme clan , ces reflexes nihilistes sont encore là et ces clans s'opposent encore à toute idée novatrice ou réformatrice.tout parait simple de loin mais trés enchevetré une fois dedans"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise

avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 32
Localisation : mulhouse

MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   Sam 25 Avr - 0:28

effectivement, les mutations se fassent toujours dans la douleur et les résistances sont automatiquement déclenchées, la manager doit allier autorité, diplomatie et finesse pour mettre en place un changement durable et positif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vaincre les résistances au changement 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
vaincre les résistances au changement 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert du management-
Sauter vers: