LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'ibuprofène et le paracétamol, pris régulièrement, augmentent le risque auto-déclaré de perte auditive de 34% en fin de vie.

Aller en bas 
AuteurMessage
lokman

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: l'ibuprofène et le paracétamol, pris régulièrement, augmentent le risque auto-déclaré de perte auditive de 34% en fin de vie.    Lun 24 Sep - 23:29

Oui, si l'on en croit les conclusions de cette étude, l'ibuprofène et le paracétamol, pris régulièrement, augmentent le risque auto-déclaré de perte auditive de 34% en fin de vie. C’est la conclusion de cette étude sur plus de 60.000 femmes, soutenue par les National institutes of Health (NIH) et menée par des chercheurs du Bingham and Women’s Hospital (Boston). Ces résultats, publiés dans l’American Journal of Epidemiology, devront être complétés par des études portant sur l'effet de ces analgésiques chez les hommes.

L’étude a suivi 62.261 femmes de l’étude de cohorte Nurses’Health Study II, durant 3 ans, et constate que les personnes ayant déclaré une utilisation régulière de paracétamol ou de l'ibuprofène, soit deux à trois fois par semaine, ou plus, ont un risque accru de perte auditive en fin de vie par rapport aux personnes qui ont pris ces analgésiques moins fréquemment. En 1995, puis chaque 2 ans, les participantes ont reçu un questionnaire portant sur leur utilisation moyenne d'analgésiques, dont l'aspirine, le paracétamol et l'ibuprofène, puis, en 2009, ont reçu un questionnaire sur les problèmes d'audition. Dans leur analyse, les chercheurs ont pris en compte les autres facteurs confondants, comme l'âge, les AVC, l’HTA, le diabète, l’IMC, la consommation d'alcool, le tabagisme, l’apport en folates, vitamines A, B12, potassium et magnésium, l'activité physique…


· Au début de l’étude, 62% et 30% des femmes utilisent respectivement le paracétamol et l'aspirine au moins une fois par semaine.

· Pour l'ibuprofène, l'augmentation du risque atteint dans ce cas 13% (RR : 1,13, IC : 95% de 1,06 à 1,19) et jusqu’à 24% lorsque les analgésiques sont pris sur six jours ou plus par semaine.

· Pour le paracétamol l'augmentation du risque atteint 13% et jusqu’à 21% selon la fréquence d’utilisation.

· Comparativement à l'absence d'utilisation, l'utilisation régulière de ces analgésique augmente le risque auto-déclaré de perte auditive de 34% (RR : 1,34 IC : 95% de 1,15 à 1,56).

· Aucun lien n'a été identifié entre l'utilisation de l'aspirine et de la perte auditive
.


Les effets dans d'autres groupes, comme les hommes ou les enfants, n’ont pas été étudiés, la perte auditive a été auto-déclarée et n’a pas donné lieu à des mesures clinques objectives, et, enfin, l'explication biologique de ce lien nécessite elle-aussi, des recherches plus poussées.

American Journal of Epidemiology doi: 10.1093/aje/kws146 online August 29 2012 Analgesic Use and the Risk of Hearing Loss in Women,santélog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'ibuprofène et le paracétamol, pris régulièrement, augmentent le risque auto-déclaré de perte auditive de 34% en fin de vie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aspirine et paracétamol, c’est la même chose
» aspirine ou paracétamol?
» Le paracétamol reduirait l'empathie
» Paracetamol toxique
» Aspirine: connaissez-vous toutes ses vertus ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de la pharmacovigilance-
Sauter vers: