LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’INCONTINENCE URINAIRE.

Aller en bas 
AuteurMessage
ahmed

avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 28/10/2008
Age : 56

MessageSujet: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Mar 2 Déc - 11:04

DÉFINITION
L’incontinence urinaire est définie comme une perte d’urine involontaire de manière constante ou intermittente. Cette miction incontrôlée provoque une sensation de gêne par les aspects hygiéniques, psychologiques et sociaux qu’elle implique.

CAUSES
Si l’incontinence urinaire a pour principale origine une faiblesse du sphincter urétral, elle peut également faire suite à :
- une cystite,
- la prise de certains médicaments,
- une infection ou une inflammation du vagin,
- un mauvais fonctionnement de la vessie (paresse ou hyperactivité),
- un prolapsus,
- une hypertrophie de la prostate,
- une obstruction des voies urinaires,
- un rétrécissement de l’urètre.

SYMPTÔMES L’incontinence urinaire se caractérise par une perte d’urine qui peut être de 3 origines :
- l’incontinence permanente : écoulement d’urine incontrôlable par dysfonctionnement des sphincters, ce problème est d’origine neurologique,
- l’incontinence d’effort : perte urinaire en riant, éternuant, poussant ou lors d’un effort physique, elle est due à un affaiblissement des muscles du périnée,
- l’incontinence impérieuse : mictions fréquentes et fuites urinaires lorsque le patient entend de l’eau couler ou lors d’un changement de température, ce problème provient d’un dysfonctionnement de la vessie.

DIAGNOSTIC
Peu de personnes vont consulter un médecin pour cette pathologie. Pourtant, le diagnostic est indispensable pour déterminer la prise en charge la plus adaptée au cas de chaque patient. La 1ère étape consiste en un interrogatoire du patient, puis un examen clinique est nécessaire pour préciser le diagnostic. Des examens complémentaires (examen cytobactériologique des urines, cystoscopie, échographie de la vessie et du petit bassin, bilan urodynamique) peuvent également être demandés.

TRAITEMENTS
Plusieurs moyens existent pour traiter l’incontinence urinaire :
- des médicaments permettant d’augmenter l’activité des sphincters et de diminuer l’activité des muscles vésicaux (oxybutynine, solifénacine, flavoxate…),
- la rééducation vésicale qui permet d’apprendre à contrôler les envies d’uriner et d’augmenter les capacités de la vessie,
- la chirurgie, lorsque les autres traitements sont inefficaces ou quand l’incontinence est invalidante.
Les étuis péniens et les couches ou protections hygiéniques peuvent également être employés.

PRÉVENTION ET CONSEILS À L’OFFICINE
Le premier réflexe en cas d’incontinence urinaire doit être de diriger le patient vers un médecin qui déterminera l’origine du problème et les traitements à réaliser. Vous conseillerez également au patient :
- de continuer à s’hydrater,
- d’éviter la consommation de caféine et d’alcool,
- d’aller aux toilettes régulièrement (toutes les 3-4 heures) et entre temps essayer de se retenir,
- de faire des exercices de contraction des muscles pelviens et sphinctériens afin de les renforcer,
- d’éviter les médicaments appartenant aux catégories suivantes qui peuvent, selon le cas, causer ou aggraver l'incontinence : antihypertenseurs, antidépresseurs, diurétiques, médicaments pour soigner le cœur et le rhume, relaxants musculaires, somnifères…
- d’avoir un « poids santé » car l'excès de poids exerce en permanence une pression supplémentaire sur la vessie et les muscles qui l'entourent.
Les problèmes de prostate sont souvent à l’origine d’incontinence urinaire, c’est pourquoi vous recommanderez au patient, à partir de 50 ans, d’aller voir un médecin qui lui-même lui prescrira un examen annuel.
Pour les femmes, suite à un accouchement, il est nécessaire d’encourager la patiente à réaliser les séances de rééducation périnéale, dans le but de renforcer le plancher pelvien.
En cas d’incontinence d’effort, conseillez au patient d’avoir une alimentation riche en fibres réduisant le risque de constipation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bey045

avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 36
Localisation : constantine

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Ven 5 Déc - 2:56

j'ai apris que les produits de COLOPLAST existent en Algérie
Pour savoir d'avantage sur l'incontinence urinaire et le sondage intermittent, cliquer sur ce lien

Easicath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noura

avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Sam 6 Déc - 22:51

j'ai mon frére(adolecent) qui présente une miction nocturne
qsq vous conseillez? esq on le prend chez le medecin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Dim 7 Déc - 0:25

vu la multiplicité des étiologies de l'énurésie, il est important que l'enfant soit osculté par un médecin spécialiste, cependant Faire pipi au lit est très fréquent chez l’enfant, surtout chez le garçon. Se sont souvent des enfants qui ont un sommeil très profond. Le trouble disparaît généralement vers 8-10 ans. Néanmoins, une enquête portant sur des hommes recensés au service militaire avait montré qu’encore 1% de ces jeunes gens avaient ce genre de problème occasionnellement.
Il est nécessaire de diminuer les boissons le soir et de faire réveiller l'enfant pour uriner au moment où les parents se mettent pour dormir. Pour aider l’enfant à gérer cette énurésie, il ne faut pas l'accabler devant ses frères et soeurs. En revanche, il faut le récompenser les nuits où il n’y a pas de problème.
selon l'étiologie, le medecin pourrai lui prescrire un anti dépresseur imipraminiqie( clomipramine 10 mg) à prendre vers 17 h ou et une prise en charge par un psychologue.
il est évident qu'une bonne hygiène doit etre de mise ( lavage,couches,talc.....)
je reste à votre disposition pour toute aide

coeur ouvert,main tendue,oreille attentive

amrani mustapha


Dernière édition par Admin le Dim 7 Déc - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
bey045

avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 36
Localisation : constantine

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Dim 7 Déc - 1:03

Pour plus d'informations sur la miction nocturne (énurésie nocturne) cliquez sur lien ci-aprés
énurésie nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noura

avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Dim 7 Déc - 17:30

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellah



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Lun 2 Jan - 15:41

Que faut-il faire pour ne plus avoir honte de l'incontinence urinaire ? Mon frère est atteint de cette maladie et il préfère rester cloître chez lui.


Dernière édition par bellah le Sam 7 Jan - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   Lun 2 Jan - 20:49

Chez l'enfant,on parle d'énurésie et non d'incontinence urinaire.
l’énurésie, contrairement à l’incontinence urinaire de l’adulte trouve généralement ses origines dans la psychologie.
Il faudra très tôt impliquer l’enfant dans sa prise en charge. il ne faudra jamais culpabiliser ou punir l’enfant suite à un trouble. En effet, la psychologie joue un rôle primordial dans l’énurésie et l’anxiété ou la culpabilité ne peuvent qu’aggraver les troubles.
Lors du dialogue avec l’enfant et son environnement .il est possible d’identifié l’origine de l’énurésie comme étant liée à des troubles affectifs il sera alors fortement recommandé de passer par une psychothérapie
.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’INCONTINENCE URINAIRE.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’INCONTINENCE URINAIRE.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sonde urinaire apres operation
» Infection urinaire
» Test urinaire pour vérifier le statut des Neuromédiateurs...
» Infection urinaire
» infection urinaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: