LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment lire la notice des médicaments ?

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Comment lire la notice des médicaments ?   Ven 27 Aoû - 20:20

Pour les femmes enceintes, pour les allergiques, pour ceux qui prennent le volant... La notice qui accompagne vos médicaments comporte des informations essentielles.Voici quelques conseils à respecter

Conseil n° 1 : respecter les indications


Refiler les médicaments prescrits par votre médecin à votre collègue de bureau parce qu'elle semble présenter des symptômes identiques aux vôtres n'est vraiment pas une bonne idée. Pas malin non plus de garder médicaments et ordonnances dans un placard en prévision de l'angine de l'année prochaine.

Quand le médecin vous prescrit une liste de médicaments, c'est pour soulager ou soigner une pathologie bien précise.

L'ordonnance ne s'adresse donc qu'à vous-même, à un moment donné. Il faut en respecter les indications. En dehors de ces conditions, la prise du ou des médicaments peut être dangereuse et augmente le risque de voir apparaître des effets indésirables.

» Sur la notice : les indications sont notées dans la rubrique "qu'est-ce que ce médicament et dans quel cas l'utiliser".


Conseil n° 2 : attention aux contre-indications



Vous êtes enceinte ? Sachez que tout médicament peut avoir une influence sur votre grossesse et le bébé. Il ne faut donc jamais prendre aucun médicament non prescrit par votre médecin, même pas un cachet d'aspirine. Idem en période d'allaitement.

Vous êtes asthmatique ? Signalez-le à votre médecin car tous les médicaments ne sont pas adaptés. Ainsi, l'aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être évités. En cas de fièvre ou de douleur, le paracétamol est plus indiqué.

Et la liste des pathologies pour lesquelles la prise de certains médicaments est formellement contre-indiquée est longue : maladie du foie, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, épilepsie, troubles de la vue… Toute maladie ou allergie doit être prise en compte.


Conseil n° 3 : être attentif aux situations modifiant les conditions d'emploi



Il faut le savoir, certaines situations peuvent modifier les conditions d'emploi des médicaments. Par exemple, la coexistence d'une autre maladie, le mauvais fonctionnement d'un organe, l'âge…

Mais aussi, la prise d'un ou plusieurs autres médicaments. Ou encore la présence de certains excipients qui sont des substances différentes de la substance active du médicament (par exemple du lactose ou du saccharose) et qui présentent des risques au cours de certaines maladies ou chez les sujets allergiques.

Soyez donc très attentif à ces situations et prévenez votre médecin lors de chaque prescription.


Conseil n° 4 : adapter son mode de vie



On n'y pense pas forcément, mais prendre un médicament peut parfois impliquer de modifier quelque peu son mode de vie.

Par exemple, boire de l'alcool n'est pas recommandé lorsqu'on suit un traitement antibiotique. Même chose, avec le cocktail psychotropes-alcool, qui peut aggraver les effets secondaires.

Certains médicaments peuvent aussi interagir sur la vigilance et sont donc à prendre avec précaution lors de toute activité nécessitant d'être particulièrement attentif. C'est le cas lorsque l'on utilise des machines dangereuses ou que l'on conduit.

D'ailleurs, depuis septembre 2005, des pictogrammes apposés sur les boîtes de médicaments identifient le niveau de risque de retentissement sur les capacités de conduite. De couleurs différentes, ces trois pictogrammes signalent aux usagers si la prise du médicament nécessite de simples précautions d'emploi, l'avis d'un professionnel de santé ou encore s'il est totalement déconseillé de prendre le volant.

Enfin, sachez que l'aptitude à faire du sport de compétition peut être modifiée par certains médicaments
.


Conseil n° 5 : respecter les modalités de prise du médicament



Sans doute avez-vous déjà vécu cette situation : vous êtes malade et votre médecin vous prescrit un traitement antibiotique d'une semaine. Oui mais voilà, au bout de cinq jours, vous vous sentez en pleine forme et oubliez de finir votre traitement.

C'est tout le contraire de ce qu'il faut faire : d'une part il est possible que vous ne soyez pas totalement guéri, d'autre part c'est comme ça que des résistances aux antibiotiques peuvent survenir.

Respecter la posologie implique aussi de bien suivre les horaires de prise, les intervalles entre deux prises et leur distance par rapport aux repas.

Si vous avez gardé un dispositif d'un ancien médicament, comme une cuillère-mesure ou une seringue graduée, vous ne devez pas l'utiliser pour un autre médicament. Enfin, en cas de surdosage ou d'oubli, reportez-vous à la notice.

Pour conclure, rappelez-vous qu'il ne faut jamais modifier la durée, le rythme ou les doses d'une prescription sans en parler à son médecin ou à défaut à son pharmacien.


» Sur la notice : les posologies sont indiquées dans la rubrique "comment prendre ce médicament".


» Sur la notice : ces recommandations sont notées dans la rubrique "quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser ce médicament


» Sur la notice : voir la rubrique "quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser ce médicament".

» Sur la notice : les contre-indications sont notées dans la rubrique "qu'est-ce que ce médicament et dans quel cas l'utiliser".


Conseil n° 6 : la bonne attitude en cas d'effet indésirable



Nausées, constipation, vertiges, bouche sèche, douleurs abdominales, maux de tête, convulsions… Tout médicament est susceptible de présenter plus ou moins fréquemment des effets indésirables.

Si vous constatez une réaction nocive, même sans surdosage, contactez votre médecin ou votre pharmacien pour qu'il vous donne la conduite à suivre.

En cas d'intoxication médicamenteuse (accidentelle ou volontaire) il faut réagir vite. D'abord, appelez le Samu ou les pompiers. Ensuite, si la personne est inconsciente, placez-la en position latérale de sécurité et en cas d'arrêt respiratoire, pratiquez un bouche-à-bouche.

A savoir : ne faites pas boire du lait à la victime car l'intoxication n'en sera que plus rapide. N'essayez pas non plus de la faire vomir. En attendant les secours, rassemblez les emballages de médicaments ingérés afin qu'ils soient bien identifiés et n'hésitez pas à appeler le centre antipoison.


» Sur la notice : pour connaître la liste des effets indésirable, reportez-vous à la rubrique "quels sont les effets indésirables éventuels

Conseil n° 7 : redoublez d'attention si vous prenez un médicament sans ordonnance



Habituellement, les médicaments prescrits sur ordonnance sont identifiables par un cadre rouge ou vert dessiné sur la boîte. Si vous ne voyez pas ce cadre, c'est qu'il peut être délivré sans ordonnance.

Qu'il ait été prescrit par votre médecin ou acheté directement en pharmacie de votre propre initiative, vous devez toujours passer par la case "notice" avant de l'utiliser. Il faut la lire attentivement, elle contient des informations importantes pour le traitement.

En cas d'inefficacité, d'apparition d'un effet indésirable ou de simple question, n'hésitez jamais à vous tourner vers votre médecin ou votre pharmacien. L'automédication doit toujours être de courte durée.



_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
 
Comment lire la notice des médicaments ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment lire une adresse internet
» [Help] Comment lire dans les pensées des autres ?
» Comment lire un document tapé sur Word 2007 avec Word 2003?
» Comment lire le Tractatus ?
» Comment lire l'œuvre de Rousseau ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: