LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ibn al baytar célèbre pharmacien du moyen age

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Ibn al baytar célèbre pharmacien du moyen age   Ven 13 Aoû - 20:08

al-Baytar était le plus grand botaniste et pharmacologue (apothicaire) de l'Islam, voire de tout le Moyen âge,ainsi qu'une autorité suprême en matière de plantes.
Son nom complet est Abu Muhamad Abdullah ibn Ahmed Dia-Uddine al-Andalusi al-Malaqi, connu du nom d'Ibn al-Baytar, surnommé al-Achchab (botaniste/herboriste).
Né à Malaga, Andalousie, en 593 H/1197.(211) Son père était vétérinaire. Ibn al-Baytar a étudié la botanique auprès de Abu al-Abbas al-Nabati surnommé Ibn al-Rumiya. A vingt ans, il visita un certain nombre de pays, notamment la Grèce, l'Europe, l'Afrique du Nord, la Syrie et l'Egypte, à la recherche, la découverte et l'observation des plantes médicinales. En Egypte, il entra au service du roi al-Kamel al-Ayubi qui le nomma chef de tous les herboristes. Après la mort d'al-Kamel, il demeura au service de son fils, le roi al-Saleh Najm-Eddine, qui résidait à Damas. Ibn al-Baytar fit de Damas son point de départ pour l'étude des plantes en Syrie et en Asie Mineure, en tant que médecin-herboriste.(212) Ibn Abu Usaybaa fut son disciple et l'accompagna lors de ses voyages à la recherche des plantes. Ibn al-Baytar s'est illustré par ses voyages qui l'ont conduit dans un grand nombre de pays où il s'attela à l'étude les plantes avec l'optique d'un expert et d'un savant. Il est mort à Damas en 646 H/1248.

Contributions scientifiques

Ibn al-Baytar a décrit 1400 plantes médicinales, dont 300 n'avaient jamais été décrites auparavant. Il a cité leurs noms, leur mode d'emploi ainsi que leurs substituts. Il a également découvert une multitude de plantes inconnues jusqu'alors. Il a étudié la botanique d'une façon scientifique, s'appuyant sur l'expérimentation, l'observation et la déduction. Il faisait référence aux sources d'où il puisait ses informations après s'être assuré de leur précision et fiabilité.
Il était, en outre, le premier savant à s'intéresser aux herbes nuisibles aux récoltes, procédant à leur classification en fonction des récoltes.Son intérêt ne s'arrêtait pas aux seules plantes, car il se pencha également sur l'étude de la faune marine et terrestre, citant leurs bienfaits dans le traitement des maladies. Aussi était-il l'un des savants émérites en zoologie.
Ibn al-Baytar était aussi l'une des sommités en pharmacie. Dans son ouvrage «Les sciences et la civilisation islamiques», Sayed Hassan souligne que : «Ibn Bitar était le plus grand savant musulman dans les sciences botaniques et médicinales, sa renommée ayant dominé tous les pharmacologues médiévaux. Il est, sans nul doute, le plus éminent pharmacologue connu depuis Dioscoride jusqu'aux temps modernes». Ibn al-Baytar ne se contentait pas d'extraire les médicaments des plantes médicinales, mais il en fit autant à partir des animaux et des métaux.

Œuvres
Ibn al-Baytar a rédigé plusieurs ouvrages, les plus importants étant :

- «Kitab al-Jamii li Mufradat al Adwiya wal Aghdhia» (Recueil des remèdes et aliments simples), .Ce recueil, présenté par ordre alphabétique, comporte un ensemble de remèdes simples extraits des métaux, plantes et animaux. Il s'agit d'une compilation tirée des ouvrages grecs et arabes, ainsi que de l'expérience personnelle de l'auteur. Traduit en latin, il demeura une référence pour les Occidentaux jusqu'à la Renaissance. Dans son ouvrage «Introduction à l'Histoire des Sciences», Georges Sarton indique :

«Ibn al-Baytar a présenté son ouvrage
«al-Jamae fil al-Adwiya al-Mufrada» dans un classement qui repose sur l'ordre alphabétique pour en faciliter la consultation. Il a cité les médicaments dans différentes langues. Les savants européens ont adopté cet ouvrage jusqu'à la Renaissance».
Kitab al-Mughni fi al-Adwiya al-Mufrada» est un livre qui discute des remèdes, dans lequel Ibn al-Baytar se penche sur le traitement détaillé de tous les organes du corps, mais d'une manière concise afin d'en faire profiter tous les médecins.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
 
Ibn al baytar célèbre pharmacien du moyen age
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'histoire-
Sauter vers: