LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pharmacien face a la pelade

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Le pharmacien face a la pelade   Jeu 15 Oct - 1:13

La pelade peut être très gênante socialement puisqu’elle se caractérise pas une perte partielle ou totale des cheveux, voire des poils. Bénigne, cette maladie guérit souvent toute seule, mais elle fait l’objet de récidives dans les trois-quarts des cas.

Qu’est-ce que c’est ?
La pelade est une maladie du follicule pileux qu’on explique encore mal. Le follicule, responsable de la pousse du cheveu et du poil, se met brutalement en fonction "repos" dans certaines zones, entraînant la chute des cheveux et l’absence de repousse pendant un certain temps. Souvent, la personne malade a donc des plaques de peau lisse, sans cheveux, au niveau du cuir chevelu. Des plaques sans poils peuvent également apparaître, au niveau de la barbe ou de toute autre zone du corps.
Dans certains cas rares, la pelade peut être étendue à tout le corps. On dit alors qu’elle est universelle. Cette maladie est relativement courante (environ 1% de la population). Elle peut toucher n’importe qui, à tout âge, mais se déclenche bien souvent avant l’âge de 20 ans.


Quelles sont les causes ?

Les causes de la pelade sont encore très mal connues. Il s’agit vraisemblablement d’une maladie auto-immune : pour une raison indéterminée, le système immunitaire ne reconnaît plus les follicules pileux et se met à les combattre comme s’il s’agissait d’un élément extérieur.
Il semble que le facteur héréditaire joue un rôle important : si des proches sont atteints de pelade, on a beaucoup plus de risques d’en subir une un jour également.Certains facteurs comme le stress ou d'autres causes psychologiques, la prise d’un médicament, etc. pourraient être des déclencheurs de la maladie.


Quels sont les symptômes ?

Généralement, la pelade apparaît progressivement : des zones de peau rondes, de la taille d’une petite pièce de monnaie, apparaissent dénudées dans le cuir chevelu. La peau est lisse, sans cicatrice et les cheveux autour sont fragiles et s’arrachent facilement si on tire dessus. Peu à peu ces zones sans pilosité peuvent s’élargir pour finir par se rejoindre. Dans certains cas très rares, cheveux et poils peuvent tomber en moins de 48 h.
Certains symptômes peuvent être associés à la pelade, mais ne sont pas systématiques : brûlures et démangeaisons au niveau de la zone de pelade, ongles qui deviennent cassants et prennent un aspect "fissuré"…


Quelle est l’évolution ?
Dans plus de 80% des cas les cheveux et les poils finissent par repousser d’eux-mêmes, la plupart du temps au bout de quelques mois, parfois après plusieurs années. Ceci dit, les récidives sont très fréquentes et peuvent intervenir à intervalles plus ou moins espacés.
Dans cette maladie, le follicule pileux est juste contraint au repos, il n’est pas détruit : il y a donc toujours un espoir, même après des années de maladie, que les cheveux repoussent.
La pelade est une maladie bénigne, elle n’entraîne pas d’autres troubles
.

Quels sont les traitements ?

Les traitements sont encore très partiels et fonctionnent mal, ce qui n’est pas étonnant puisqu’on connaît encore mal le fonctionnement de la maladie. La plupart du temps, les cheveux repoussent d’eux-mêmes après quelque temps. Toutefois, divers traitements permettent d’accélérer cette repousse chez certains patients.
- Les corticoïdes peuvent être utilisés en crème, en injection ou par voie orale. Mais les effets secondaires peuvent être lourds : hypertension, diabète, prise de poids…
- Les immunosuppresseurs spécifiques du type ciclosporine A peuvent avoir un effet positif. Ce sont généralement des médicaments employés pour lutter contre le rejet d’un greffon. Ils ne sont donc vraiment pas anodins et peuvent entraîner des effets secondaires graves, notamment pour les reins.
- La puvathérapie consiste en l’exposition à des rayons ultraviolets avec prise d’un médicament qui rend photosensible. Efficace dans 30 % des cas
.- L’immunothérapie par contact consiste à provoquer une réaction allergique au niveau des zones sans cheveux. Ainsi, cette réaction du système immunitaire à un allergène permettrait de rendre inopérante la réaction immunitaire contre le follicule pileux.
- Le Minoxidil en applications cutanées peut être prescrit pour les pertes localisées de cheveux. Il s’agit d’un vasodilatateur généralement utilisé pour le traitement de l’alopécie.
- La crème à base d’anthraline peut modifier la réponse du système immunitaire. Elle est généralement utilisée en complément des corticoïdes ou du Minoxidil.


Orientation
- Le médecin traitant.
- Un dermatologue.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
Lo

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 35
Localisation : Centre de la France

MessageSujet: tRAITEMENTS PELADE   Lun 21 Juin - 18:16

Bonjour

La psychothérapie peut être aussi très bénéfique en plus des traitements citées bien sur !!!
cela peut être un plus, car essayer de soigner les cheveux eux même c'est très bien mais souvent
les personnes qui ont déclarés une pelade ont subi des chocs émotionnels consciemment ou inconsciemment
et pour la repousses des cheveux il est important d'en parler !!!
Bon courage à tous ceux qui se battent pour retrouver leur cheveux !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le pharmacien face a la pelade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseil du pharmacien face a des symptomes occulaires a lofficine
» le pharmacien face à l'intoxication à l'eau de javel
» Que faire face aux corrompus du département de pharmacie?
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: