LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 21 juillet 1969 : l'Homme a marché sur la Lune

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: 21 juillet 1969 : l'Homme a marché sur la Lune   Mar 21 Juil - 0:52

Un anniversaire historique
"C'est un petit pas pour l'homme mais un bond de géant pour l'Humanité". Il y a quarante ans, jour pour jour, le plus célèbre des astronautes, Neil Armstrong, prononçait cette phrase d'anthologie au moment même de fouler le sol lunaire. Il est le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune.
Cet événement a été suivi en direct par environ 1milliard de téléspectateurs de par le monde faisant entrer les Etats-Unis à la place de première puissance mondiale. Un beau pied de nez pour leur ennemi juré, l'URSS.

Guerre ouverte entre USA et URSS
Une pression énorme repose sur les épaules des membres de l'équipage d'Apollo 11. L'échec n'est pas permis. Objectif : damner le pion des Soviétiques dans cette course effrénée à la Lune.
En 1969, le contexte politique mondial est plus que glacial entre les deux puissances et tous les secteurs d'activité sont devenus un moyen d'asseoir la supériorité de l'une ou de l'autre puissance. Les Soviétiques avaient marqué un coup d'avance avec l'envoi du premier homme dans l'espace, Youri Gagarine le 12 avril 1961.


Photo officielle historique
Ces trois astronautes ont rendez-vous avec l'Histoire mais ils ne le savent pas encore au moment de la prise de cette photo. Neil Armstrong, commandant de la mission, Buzz Aldrin, pilote du module lunaire, et Michael Collins, pilote du module de commande ont subi un entraînement drastique de plusieurs mois avant le jour J.
Une équipe de remplacement est toujours prévue au cas où. Un certain Jim Lowell était aux commandes de cet équipage de substitution. Il fera parler de lui lors d'une certaine mission Apollo 13.


Une mise à feu sous haute tension
Le 16 juillet 1969, à 13h32UT, le sol de Cap Kennedy tremble. Le décompte du directeur de la salle de contrôle est terminé, les propulseurs de la fusée Saturn V grondent et la navette s'élève. Les télévisions du monde entier sont venues couvrir cet événement.
Les yeux rivés ver le ciel, les spectateurs, les ingénieurs et les techniciens retiennent leur souffle : pourvu que la fusée n'explose pas. Tout se déroulera pour le mieux. Deux heures et demi plus tard, la fusée quitte l'orbite terrestre après une dernière poussée pour sortir de l'attraction de la Terre.


Décrocher la Lune
Deux jours de voyage sont nécessaires à la navette Columbia pour atteindre son objectif final. La vitesse de l'ensemble navette-module lunaire est au fur et à mesure abaissée de sorte à ce qu'ils soient pris dans l'orbite de la Lune.
Tout se passe sans encombre, le duo Armstrong-Aldrin glisse dans le tunnel reliant la navette au LEM ou module lunaire puis amorce sa descente vers le satellite de la Terre. Collins, resté seul en orbite, les surveille d'un coin d'hublot.


Un lieu d'alunissage raté
La descente des deux astronautes vers la mer de la Tranquillité se passe sans encombre mais dix minutes avant de toucher le sol lunaire, un voyant s'allume. Une erreur 1201, la pire qui puisse arriver, s'affiche sur le tableau de commande. Armstrong passe alors en commande manuelle, la réussite de la mission se joue à ce moment précis car les réservoirs sont presque vides et il faut en garder suffisamment pour décoller et rejoindre la navette.

Sortie de deux heures
Le LEM atteint le sol de la Lune avec seulement 16 secondes restantes de propergol dans les réservoirs. Plusieurs heures après, Neil Armstrong, le commandant d'Apollo 11, descend le long de l'échelle et pose le pied à 3h56 GMT (heure française). Le moment est historique, l'Homme a marché sur la Lune.
Buzz Aldrin le rejoint quinze minutes plus tard. Pour célébrer cet événement, le président Nixon les félicite directement par téléphone. Inimaginable ! Les deux hommes vont passer près de 21 heures sur la Lune mais leur sortie ne dépasse pas deux heures.

.


_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: 21 juillet 1969 : l'Homme a marché sur la Lune   Mar 21 Juil - 1:13

Calcul distance Terre-Lune

En deux heures, les deux astronautes se livrent à une série d'expériences. Ils déploient leur Early Apollo Surface Experiment Package (EASEP), un mini-laboratoire portatif.

Première mission : mesurer la distance réelle entre la Lune et la Terre en utilisant un réflecteur laser en aluminium. Ils le disposent de sorte à ce que la perpendiculaire à ce réflecteur soit placée en direction de la Terre. Les observatoires terrestres peuvent alors envoyer des lasers vers la Lune, le calcul peut être fait.




Plus de 20 kilos de roches récoltés

Afin de comprendre la formation du satellite naturel de la Terre et donc de mettre au jour de nouvelles connaissances concernant notre système solaire, Neil Armstrong et Buzz Aldrin prélèvent près de 22 kilos de roches lunaires. Les échantillons sont ensuite envoyés au Manned Spacecraft Center à Houston pour y subir de nombreuses analyses biologiques, physiques ou encore chimiques.

Un sismomètre est aussi implanté par les deux astronautes dans le sol lunaire afin de relever les moindres soubresauts du satellite.




Empreinte de pas immortelle

Le passage d'Armstrong et d'Aldrin sur la Lune est à jamais marqué dans les mémoires. Afin d'asseoir leur supériorité, les Américains n'hésitent pas à planter la bannière étoilée sur le sol lunaire. "Yes, they did it".

De retour dans le module lunaire, une nouvelle tuile leur tombe sur la tête : Aldrin casse l'interrupteur pour remettre en marche les propulseurs. Heureusement, avec la pointe d'un stylo bille, les gaz sont remis. Au moment du décollage, le drapeau américain est littéralement arraché du sol ; Armstrong l'a planté trop près du LEM : une suprématie de courte durée




Retour sur Terre
Collins récupère ses deux acolytes à bord de Columbia. Fort de leur succès, les trois hommes peuvent revenir sur Terre. En sortant de l'orbite lunaire, l'équipage assiste à un spectacle absolument unique : le lever de Terre.

Après deux jours de voyage, Columbia est en approche pour entrer dans l'atmosphère terrestre, une phase périlleuse où la précision est de mise. L'angle de pénétration doit être exactement de 40°, sans cela, la navette ricochera et sera projetée dans l'espace ou alors elle explosera.



Un amerrissage en douceur

Le 24 juillet, la mission Apollo 11 touche à sa fin. Les trois membres de l'équipage ont amerri sains et saufs dans l'océan Pacifique. Le bouclier thermique a bien résisté. Les astronautes sont récupérés par le porte-avion Hornet.

Pour éviter toute contamination par des bactéries extraterrestres, les astronautes sont ensuite placés en quarantaine. Ils retrouvent la liberté au bout d'une vingtaine de jours.




Défile triomphal dans les rues de New-York

Le programme Apollo lancé par feu le président John Kennedy le 25 mai 1961 a tenu toutes ses promesses. Les Etats-Unis ont réussi à envoyer un homme sur la Lune et à le ramener à bon port.

Apollo 11 ouvre la voie à d'autres missions humaines sur la Lune. Dès novembre 1969, Apollo 12 se lance à son assaut et réussi un alunissage parfait.

Mais l'autre mission qui marquera les esprits est certainement Apollo 13. Suite à une explosion d'un réservoir d'oxygène, les trois astronautes ont connu un calvaire dans l'espace et n'ont failli jamais revenir sans le sang-froid de l'équipage et le génie des ingénieurs de la NASA. Le film de Ron Howard a magistralement relaté ce fait marquant.

Le programme Apollo a pris fin définitivement en 1975.



_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.1fr1.net
souad

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : alger

MessageSujet: Re: 21 juillet 1969 : l'Homme a marché sur la Lune   Mer 22 Juil - 22:39

Et dire qu'il y a beaucoup de "tiers mondiste" ou" du monde en reste" que nous sommes, continuent de croire dur comme fer que les missions apollo ne sont que le produit de hollywood, fellag a bien raison, nous sommes bien les héritiers de la terre car le monde intelligent auraient conquis d'autres planètes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 21 juillet 1969 : l'Homme a marché sur la Lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
21 juillet 1969 : l'Homme a marché sur la Lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'histoire-
Sauter vers: